fond financement

Le financement de votre futur bâtiment peut se faire sous forme de crédit classique, de crédit-bail ou de location financière. Généralement d’une durée maximale de 15 ans pour les bâtiments industriels.

De nombreux frais financiers sont générés par le projet. Il est important de bien négocier les diverses modalités du financement avec son conseiller bancaire (commission d’engagement, pré-loyers sur les décaissements, taux cristallisé, etc.)

Le crédit-bail immobilier

Pour les petites et moyennes entreprises, le crédit-bail constitue un financement plus accessible que le prêt à long terme du fait de la garantie, pour le bailleur, de la propriété du bien. Pour l’entreprise bénéficiaire, il est économe en fonds propres et fiscalement avantageux. Le crédit bail immobilier peut porter sur un bâtiment neuf, en l’état futur d’achèvement ou existant.

Dans le cadre d’une construction de bâtiment, vous choisissez le terrain, le constructeur et validez l’ensemble du projet. Une fois le permis de construire obtenu et la période de recours des tiers purgée, le crédit-bailleur se substitue au crédit-preneur et finance le projet en débloquant les fonds au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

En amont du projet de construction, PRIMO FINANCE cible l’ensemble des aides publiques auxquelles votre société est éligible, monte les dossiers et assure le suivi jusqu’à l’obtention des aides financières. Ces dernières sont généralement versées à la société de crédit-bail considérée comme « organisme relais », c’est-à-dire que le crédit-bailleur vous reverse les aides en diminuant d’autant vos redevances de loyers.

Dans le cas où vous souhaitez céder votre bâtiment en cours de contrat, deux options s’offrent à vous :

  • demander une levée d’option anticipée pour revendre ensuite le bien,
  • céder le contrat de crédit-bail à l’acquéreur du bien qui se substituera à vous jusqu’au terme du contrat.