Depuis 10 ans, les parts de marché à l’export de la France ont reculé de 35%. Bien qu’il existe un très grand nombre d’aides publiques à l’export, 78% des TPE et PME françaises prennent elles même en charge le développement de leurs exportations. L’internationalisation des PME a ainsi besoin d’être encouragée, seulement un tiers des entreprises françaises exportatrices sont des PME ou des ETI. Fort de ce constat, un nouveau dispositif de CDC Entreprises, filiale de la caisse des dépôts doit faciliter le financement en fonds propres de PME tournées vers l’export.

 

Un label destiné aux fonds d’investissement soutenant les PME dans leur développement international

CDC Entreprises, future entité de la Banque Publique d’Investissement (BPI) en charge du commerce extérieure a franchi une nouvelle étape dans le soutien qu’elle apporte aux PME à travers le Programme FSI France Investissement. Ce programme a pour objectif d’accompagner les entreprises au stade du capital risque et du capital développement et de renforcer leur capacité à développer leur activité à l’international.

CDC Entreprises a ainsi créé un label « Export » destiné aux fonds d’investissement de son réseau et soutenant les entreprises françaises en création ou qui développent leurs activités à l’étranger. Les entreprises pourront ainsi identifier parmi les nombreux fonds d’investissement existants ceux qui répondent le mieux à leurs ambitions internationales et de disposer de conseils stratégiques au même titre qu’un soutien financier.

 

150 millions d‘euros dédiés à l’export des PME concernés par le label Export

Actuellement, CDC Entreprises est présent dans 257 fonds partenaires. Le nouveau dispositif permettra pour les PME exportatrices en recherche de financement d’identifier plus facilement les investisseurs prêts à soutenir leurs efforts à l’international.

150 millions d’euros seront injectés dans les fonds labellisés et sélectionnés par appels à projets. Les fonds éligibles seront d’abord ceux axés sur l’internationalisation des sociétés et collaborant avec des équipes de gestionnaires possédant un réel savoir-faire dans le développement à l’export. Les fonds sélectionnés devront intégrer l’internationalisation des PME françaises comme objectif prioritaire de création de valeur.

le 18 / Avr / 2013