Lancé en 1985 par l’union Européenne, le programme Eureka est destiné à favoriser la recherche et développement et renforcer la coopération industrielle des PME de l’union européenne. Cette mesure, associe 38 pays afin de mettre en relation des PME désireuses d’innover et des instituts de recherches et autres structures. Un des objectifs fixé par cette initiative inscrite dans le traité de Lisbonne, est d’investir 3% du PIB dans la recherche et développement.

En France, ce programme est géré par un comité interministériel dépendant des ministères chargés de la recherche et de l’industrie. La labellisation Eureka permet de faciliter l’obtention d’aides nationales auprès d’organismes tels qu’Oseo pour la France.

Les domaines concernés sont variés (nouvelles technologies, tourisme, énergie…) et les bénéficiaires potentiels sont : les PME, les centres de recherche, les universités, les grandes entreprises. Pour être éligible aux financements Eureka, le projet doit comprendre au moins 2 partenaires de différents pays membres d’Eureka, avoir un contenu technologique important ou encore, que le projet aboutisse à un produit ou service destiné à la commercialisation.

Grâce à cette initiative, entre 1985 et 2012, quelque 3000 projets ont été labellisés, représentant 22 milliards d’euros de financements (public +privé).

Le succès de ce programme, a donné naissance en 2007, au programme Eurostar, qui renforce la coopération entre Eureka et le 7eme PCRD et cible principalement les PME. Entre 2007 et 2013, l’enveloppe consacrée à ce projet est de 400 Millions d’euros.

le 16 / Mai / 2012