En 2012, certaines aides à  l’emploi des seniors disparaissent tandis que d’autres restent. Voici un bref bilan de ces aides.

Les aides supprimées au 1er janvier 2012 :

  •      La Dispense de Recherche d’Emploi (DRE)

Adressée aux chômeurs de plus de 57 ans et demi, cette aide permettait d’attendre la retraite sans avoir à chercher un emploi. 165 000 personnes inscrites actuellement continueront d’en bénéficier. Les nouveaux inscrits, quant à eux, ne pourront plus en profiter et devront donc rechercher un nouvel emploi.

  •      L’Allocation Equivalent Retraite (AER)

Supprimée, elle est remplacée par l’Allocation Transitoire de Solidarité (ATS) qui a pour objectif de compenser les effets de la réforme des retraites pour ceux nés entre le 1er juillet 1951 et le 1er décembre 1953.

Les aides qui encouragent toujours l’emploi des seniors :

  •      Un  » CDD senior  » pour les plus de 57 ans

Ce CDD dont la durée maximale est portée à 36 mois contre 18 mois pour un CDD classique concerne les plus de 57 ans au chômage depuis plus de 3 mois ou qui bénéficient d’une convention de reclassement personnalisée.

  •     Une Aide Forfaitaire à l’Employeur (AFE)

Coup de pouce versé par Pôle Emploi, cette aide est prolongée jusqu’en juin 2012 et permet à l’employeur qui embauche un chômeur de plus de 45 ans en contrat de professionnalisation d’obtenir 2000 €.

  •     Trois années d’indemnisation pour les plus de 50 ans :

S’ils ont travaillé au moins 27 mois au cours des 36 derniers mois précédant la fin de leur contrat de travail, les plus de 50 ans ont droit à trois années d’indemnités chômage.

  •     Une indemnisation jusqu’à 65 ans pour les 60 et + :

Les chômeurs de plus de 60 ans peuvent prétendre aux allocations chômage jusqu’à 65 ans s’ils ne totalisent pas 160 trimestres pour obtenir une pension de retraite à taux plein.

  •     Cumul chômage et activité réduite

les 50 ans et + peuvent cumuler une activité de 110 heures par mois maximum avec une rémunération n’excédant pas 70% du salaire mensuel et ce sans limitation de durée (alors que celle-ci est limitée à 15 mois pour les autres).

  •     Aide différentielle au reclassement

Les plus de 50 ans bénéficient d’une aide au reclassement s’ils acceptent un emploi dont la rémunération est inférieure de 15%  à leur précédent poste.

le 16 / Jan / 2012