La Banque Publique d’Investissement, l’une des mesures phares de la campagne de François Hollande, a vu le jour au 31 décembre 2012. Avec un budget supérieur à celui de la défense, la BPI a pour vocation d’être l’outil public d’investissement et de financement des entreprises et de devenir un partenaire de confiance privilégié des entrepreneurs.

L’institution unique au service des entrepreneurs

La BPI, nouvel organisme étatique, rassemble Oséo, le Fonds Stratégique d’Investissements (FSI) et la CDC Entreprises afin d’accompagner au mieux les entreprises dans leurs projets de développement.

Les actions de la BPI s’organisent autour de plusieurs axes et priorités :

  • soutenir la compétitivité industrielle des entreprises françaises en finançant les projets d’innovation, de R&D et les filières d’avenir comme les nouvelles technologies ;
  • favoriser le développement économique local et territorial grâce à un partenariat très développé avec les instances régionales;
  • et pallier aux défaillances du marché en participant au développement export des entreprises françaises.

Les champs d’intervention de la BPI

La BPI interfère dans les étapes clés du développement des entreprises. Pour mener à bien ses plans d’actions, la BPI a développé plusieurs champs d’intervention. On y retrouve notamment :

  • Le financement de l’innovation sous forme de subventions et d’avances remboursables,
  • Le cofinancement de prêts bancaires à moyen et long terme pour financer le développement des PME et ETI (4,7 milliards d’euros alloués en 2012).
  • L’investissement en fonds propres dans les PME, les ETI et les grandes entreprises, (1.5 milliards d’euros alloués en 2012),
  • La garantie de prêts,
  • La centralisation et la redistribution des aides financières à l’export.

Présidée par Jean-Pierre Jouyet, ancien président de l’autorité des marchés financiers français et dirigée par Nicolas Dufourcq, la BPI a été créée dans une optique de relancer la compétitivité des entreprises en France, de créer des emplois locaux et de participer au développement des territoires.

le 26 / Avr / 2013